Les scones, les scones, les scones ! Je ne m’en lasse pas. Et d’entrée je préfère être transparent : j’avais déjà confessé mon amour de ces gateaux venus d’outre-manche sur un autre de mes blogs – Ilicila. Soyons clair : point de recyclage ici, simplement une nouvelle déclaration de ma passion, et une mise à jour méritée sur ma recette de scones

Contexte

A-t-on vraiment besoin de plus d’explications sur les scones avant de passer à l’attaque ? Admettons, admettons ! Les scones sont parfaits pour beaucoup d’occasion : vous voulez un petit déjeuner facile à préparer et à transporter ? Scones ! Vous voulez un goûter pour tenir l’après-midi ? Scones ! Ces deux cas d’utilisation devraient être suffisant pour convaincre tout humain normalement constitué, ces deux repas étant parmi les meilleurs de la journée – et souvent, ce sont ceux que l’on peut prendre sans attendre ses collègues italiens et espagnols qui veulent déjeuner à 15h et dîner à 23h…. Pas de remords, petit-déjeunez et goûtez quand bon vous semble: vous n’avez qu’à sortir un scone, prendre un café ou  un thé, et le tour est joué ! Ce que nous vous proposons est donc un petit gâteau facile à transporter, qui se conserve assez bien, et qui est bon ! En avant pour la recette !

Ingrédients

Les ingrédients sont les suivants :
  • 200g de farine de blé
  • 75g de beurre
  • 1 généreuse cuillère à soupe de miel
  • 1 demi-sachet de levure chimique
  • 1 oeuf
  • 1 cuillère à soupe de crème fraiche
  • 20g de lait
  • 2 barquettes de myrtilles
  • 1 pincée de sel
Vous noterez que dans la photo ci-dessus, on aperçoit également de quoi faire des scones avec des noisettes et des raisins… Mais c’est pour une prochaine fois, concentrons-nous sur les myrtilles ! En termes de coût, je m’en suis sorti pour une douzaine d’euros d’ingrédients, mais je n’en ai utilisé que pour 6.5€ : il vous restera encore de la farine, du beurre, etc. pour d’autres plats ! Au final, cela nous coute environ 1€ par scone, et nous vous proposerons en-dessous une solution pour baisser encore un peu ce total. Ces coûts sont répartis comme suit :
Ingrédient Coût unitaire Portion utilisée Coût de la portion
Farine 0.85 € 20% 0.17 €
Sucre 1.10 € 5% 0.06 €
Beurre 2.19 € 50% 1.10 €
Crème fraîche 0.73 € 50% 0.37 €
Levure 0.62 € 12.50% 0.08 €
Lait 0.80 € 40% 0.32 €
Myrtilles 4.00 € 100% 4.00 €
Oeufs 1.80 € 17% 0.30 €
TOTAL 12.09 € 6.38 €
Pour les myrtilles, deux solutions d’offrent à vous : les myrtilles surgelées, qui feront largement l’affaire et diviseront l’addition au niveau des myrtilles par deux (on veut environ 200g de myrtilles, un paquet de 500g coûte 4€), ce qui abaisse notre coût final d’un tiers, avec un prix final de 4€ pour nos 6 scones. La solution numéro deux consiste à trouver un marché qui propose des myrtilles fraîches à des prix attractifs… Et nous aurons l’occasion de revenir sur les marchés dans de prochains articles !

Préparation

Nous allons préparer la base des scones en émiettant le beurre dans la farine et la pincée de sel. Vous pouvez utiliser du beurre salé (oui, c’est autorisé).
Cette étape présente cependant une particularité : vous êtes encouragés à ne pas faire un trop bon boulot. Il ne faut pas que le beurre soit complètement dissous et que l’on n’ai plus qu’un sable uniforme. Le sable est grossier, agressif, irritant, et s’insinue partout. Le problème dans le cas présent est que des petits morceaux de beurre un peu plus gros vont donner une texture superbe à nos scones. C’est donc une bonne nouvelle : certes, il faut émietter le beurre et qu’il soit très bien mélangé à la farine, mais on ne vise pas la perfection. Pas la peine de faire du zèle à cette étape. A présent, mélangez vigoureusement la crème fraîche, le lait et l’œuf ensemble, avant de les mélanger à notre préparation des ingrédients secs.
Il ne nous reste plus qu’à ajouter nos myrtilles (c’est également ici que nous aurions ajouté nos noisettes et raisins, si nous avions choisi ces derniers).
Et voilà ! Nous pouvons maintenant étaler notre pâte à scones sur un plan de travail généreusement saupoudré de farine, en forme de rond, de 3-4 centimètres d’épaisseur. Découpez des triangles (en fait, découpez comme vous découperiez un gâteau ou une quiche), et déposez ces triangles sur une feuille de cuisson, ou à défaut sur une feuille d’aluminium. Vous pouvez délicatement peindre les scones avec le reste du verre crème fraiche-oeuf-lait, ou simplement avec un peu d’oeuf, afin de leur donner une teinte brillante lorsqu’ils sortiront du four. Enfournez, et faites cuire pendant une vingtaine de minutes à 200°, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés !
Laissez bien les scones refroidir, puis enrobez-les chacun dans un papier d’aluminium. IL peuvent se conserver quelques jours si la température n’est pas trop élevé, et l’air suffisamment sec… Autant dire que cet été je recommanderai plutôt de les conserver au frigo. Et en partant le matin, hop ! mettez-en un dans votre sac ! Un délice moelleux, aux fruits (le farine compte aussi à côté des myrtilles ou non ?), facile à emporter, facile à manger !
SI vous le désirez, vous pouvez également déguster ces scones d’une manière plus traditionnelle, en les coupant en deux, et avec une touche de beurre et de crème fouettée. Un délice ! Sur ce, bon appétit à tous !

Laisser un commentaire

Fermer le menu