La diversification consiste à investir dans plusieurs instruments financiers dont les rendements sont faiblement corrélés afin de diminuer le risque d’un portefeuille tout en optimisant sa performance.

C’est un concept clé en finance qui repose sur une intuition simple : “il ne faut pas mettre tout ses œufs dans le même panier”, et qui a été étudié de près par de nombreux économistes tel que Markowitz, qui ont mis au point des méthodologies permettant d’assembler des portefeuilles diversifiant le plus efficacement possible leurs composants.

La diversification peut s’appliquer à de nombreux niveaux différents. Initialement, c’était surtout au sein de chaque classe d’actif, voire de chaque secteur économique que la diversification était envisagée. Puis les gestionnaires de portefeuille ont pleinement intégré une diversification entre les classes d’actifs, ce qui a notamment mené l’émergence et le développement des actifs dits “Alternatifs”, tels que les fonds de capital-investissement et hedge funds. Aujourd’hui, la recherche économique se penche vers une diversification par facteur, c’est-à-dire par élément de risque, et non pas par type d’actifs : c’est l’approche d’investissement par facteur.

Pour plus d’information sur l’application de la diversification à la gestion de notre épargne, lisez notre article sur le sujet : Diversification : la clé de voûte de tout portefeuille.

Laisser un commentaire

Fermer le menu